Antoinette Fouque - Site Presse

Communiquer
Image Antoinette Fouque - Site Presse

Editrice et libraire

Elle ouvre une première librairie dans le 6e arrondissement de Paris. Là, elle vend toute la production littéraire féminine de l’époque. Totalisant plus de 600 ouvrages dédiés à la création des femmes, la maison d’édition d’Antoinette Fouque (Visitez le site internet Antoinettefouque-presse.com sur Antoinette Fouque) aide de nombreuses auteures à sortir de l'anonymat. Les librairies ouvertes par Antoinette Fouque sont ouvertes jusqu'à minuit, il s'agit d'endroits de rencontres où les livres et revues sont à la disposition de tous. Au début de la décennie 1970, cette femme de lettres crée sa maison d'édition, appeléeLes Editions des femmes, et à la même époque les Librairies des femmes sur Marseille, Paris et Lyon.

Roland Barthes est son directeur de thèse. Antoinette Fouque décroche un Diplôme d'études approfondies. L'étudiante fréquente Monique Wittig, romancière féministe au même moment. Vous ne l'ignoriez peut-être pas, mais c’est elle qui a lancé le cercle de réflexion appelé Psychanalyse et Politique, courant fondateur du mouvement MLF. Parallèlement à sa mission d'enseignement, Antoinette Fouque est critique littéraire pour plusieurs sociétés d’édition et écrit des notes de lecture pour une troisième.

Une nouvelle organisation appelée l'Alliance des femmes pour la démocratie voit le jour sous la houlette d’Antoinette Fouque à son retour des Etats-Unis à la veille des années 90. Au début des années 80, la grande militante se met en retrait du MLF quand elle part aux USA. Le mouvement est à ce moment en proie à des querelles intestines et a de moins en moins de militantes. Dans l'optique de parer un détournement par les partis politiques, la marque MLF a été enregistrée. Avec d’autres activistes, Antoinette Fouque choisit de déclarer le Mouvement de libération des femmes comme une association, à la fin des années soixante-dix.

Antoinette Fouque, de la cité phocéenne à la capitale

Antoinette Fouque a de qui tenir dès lors que son père est un syndicaliste actif. C'est dans la cité phocéenne que cette grande militante est née La jeune femme fait dans un premier temps des études à la faculté d'Aix-en-Provence puis s'installe à la capitale. Elle est encore en faculté lorsqu'elle se marie. En 1964, Antoinette Fouque devient maman. Elle ressent à ce moment les complications que rencontre une femme quand elle assume ses statuts de maman et d’épouse tout en exerçant une profession en parallèle.

La parité est l'une des principales luttes du mouvement Alliance des Femmes pour la Démocratie. Plus que jamais active, l'AFD (Alliance des Femmes pour la Démocratie) créée à l'initiative d'Antoinette Fouque soutient la gauche, relais du combat pour les droits des femmes. En 2015, les droits des femmes se trouvent encore en danger et l'AFD lutte dans le but d'empêcher la poussée des extrémismes.